Un territoire riche de son terroir
 

Le Pays une Autre Provence, c’est également un terroir d’exception : miel, olives, abricots, lavande, tmaj/phototheque/photos/pays/courses_1.jpgruffes... Autant de saveurs et de senteurs qui participent fortement à l’identité du Pays. Au pied du « Géant de Provence » (le Mont Ventoux), les plaines viticoles des côtes du Rhône, les truffières du Pays de Grignan et de l’Enclave des Papes, l’oliveraie du Nyonsais, les cultures en terrasse des Baronnies Provençales sont autant d’éléments qui font le caractère de notre territoire et que le Pays s’évertue à préserver.

Découvrir le territoire à travers ses produits, c'est l'objectif du livret que vient d'éditer le Pays : "Les Saveurs d'Une Autre Provence" (à télécharger).

Agriculture et terroir de qualité

Le Pays Une Autre Provence est un territoire essentiellement rural. Environ 44 % des terres sont agricoles, 83 % de la population habitent dans une commune de l’espace à dominante rurale. L’agriculture, qui représente 12 % des emplois, reste donc une des activités majeures du Pays et influe directement sur l’ensemble des autres activités économiques. Que serait l’attractivité touristique de la Drôme provençale et du Haut Vaucluse sans nos paysages façonnés par l’activité agricole ? Il apparaît ainsi primordial pour le Pays de continuer à accompagner cette agriculture vers toujours plus de qualité et de savoir-faire.

Le vin demeure bien sûr en tête de la liste des produits de notre terroir, avec les Côtes du Rhône comme fer de lance, auxquels s’ajoute le Tricastin et partiellement le Ventoux ainsi que des vins de Pays (Coteau des Baronnies, Comté de Grignan, …). L’activité viticole du Pays une Autre Provence représente au total plus de 2400 exploitations. Notre territoire concentre en effet une part importante du vignoble de la vallée du Rhône.

Viennent ensuite, bien évidemment, l’olive et la lavande, deux productions qui façonnent et colorent le paysage de l’arrière pays. Parmi les autres productions labellisées, citons les fromages Banon et Picodon, auxquelles s’ajoutent de nombreuses productions sous Indication Géographique Protégée. maj/phototheque/photos/pays/legumes_1.jpgPar ailleurs, il faut rappeler que le territoire regroupe la plus grande zone nationale de production de truffe noire. Malgré l’image prédominante du Périgord, nous produisons près de 70 % de la production nationale. Enfin, l’abricot reste, de son côté, le fruit emblématique des Baronnies provençales.

Aussi, le département de la Drôme est-il depuis plusieurs années le premier département Bio en France. C’est un atout important pour le territoire à deux titres : premièrement, parce que le marché de cette agriculture détient des potentiels importants de développement économique direct. Le seul marché national est très loin d’être couvert par la production nationale. Deuxièmement, parce que cette agriculture est également vecteur d’une image forte sur le territoire et génère de fait des effets économiques induits importants.